Le marché numérique se répand de plus en plus et nos habitudes d'achat ont changé au fil du temps: même sans magasin physique, il est encore possible précommander un jeu ou peut-être "le ramener" dans un certain délai en demandant le remboursement, mais ce n'est pas aussi simple que cela puisse paraître, au moins dans la plupart des magasins les plus célèbres.

L'CCN (Conseil norvégien des consommateurs), en fait déclaré que des sept principales plateformes de jeux vidéo numériques, Battle.net, Uplay, Playstation Store, Xbox Store, Nintendo eShop, Origin by EA et Steam by Valve, seuls les deux derniers respectent les lois européennes sur le remboursement: dans ces derniers cas, en effet, l'annulation d'une précommande est très simple, ainsi que la demande d'un remboursement, alors que dans d'autres magasins c'est très compliqué voire impossible.

Nintendo

Le pire des cas est représenté par Nintendo, qui a ensuite été contacté par l'institution avec la demande d'adapter l'eShop à la loi européenne, pour donner le droit à ceux qui réservent de pouvoir revenir sur leurs pas et annulez la commande avant que le jeu ne soit disponible, le tout rapidement et facilement, en appuyant sur un seul bouton. Si pour PlayStation 4 et Xbox One il est en effet possible de le faire grâce à une procédure d'assistance téléphonique lourde, leL'eShop de Nintendo ne permet en aucun cas d'annuler une réservation, obligeant donc à acheter un jeu à ceux qui l'avaient précommandé mais qui, pour une raison ou une autre, voulaient tout annuler.

Nous verrons si les différentes sociétés, en particulier Nintendo, se conformeront aux lois européennes et si par conséquent, à l'avenir, il sera beaucoup plus facile de demander des remboursements et d'annuler des pré-commandes sur différentes boutiques numériques.