Une phrase nouvelle que l'on entend plus ou moins chaque fois qu'une génération de consoles est au sommet de la maturité et on commence à parler de la suivante.

Aussi PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch, bien que ce dernier suive un «marché» différent, ne sont pas restés étrangers à ces discours, ou plutôt à leurs successeurs.

deuxième Yves GuillemotChef de la direction Ubisoft, PlayStation 5 et la prochaine console de Microsoft sera les dernières consoles matérielles telles que nous les connaissons, Indiquant que le futur est en streaming.

Un discours qui n'est pas sans fondement, si l'on pense à ce qu'il fait Nvidia et à la récente Resident Evil 7 Cloud sur le commutateur Nintendo:

Je crois qu'il y aura une autre génération de consoles, mais de moins en moins de matériel sera produit à l'avenir. Au fil du temps, le streaming deviendra le protagoniste, grâce à une plus grande accessibilité par de nombreux joueurs, ce qui rendra inutile d'avoir physiquement une console.

Cela aidera grandement les productions triple A, qui pourront alors croître plus rapidement. Nous devons travailler sur l'accessibilité afin que les jeux vidéo puissent être appréciés n'importe où, sur n'importe quel appareil. À l'avenir, nous pourrions peut-être diffuser le jeu sur des téléphones ou des télévisions sans passer par une console, cela changerait totalement l'industrie du jeu.

D'autres entreprises travaillent déjà sur cette technologie, comme Nvidia, donc je pense que c'est une voie déjà engagée qui doit évoluer, afin de permettre une expérience optimale pour tous, à partir des centres urbains.

Les jeux et les consoles ont en réalité changé avec le temps, plus à une évolution (plus ou moins marqué selon les générations) qu'une vraie révolution comme le jeu en streaming. Nous allons vraiment voir quelque chose comme ça à l'avenir ou les discours du PDG Ubisoft sont actuellement l'utopie pure?