Se AMD il essaie de savoir s'il est sur la bonne voie ou non à propos de sa microarchitecture Zen, il suffit de regarder les dernières données sur les parts de marché distribuées par Recherche sur le mercure. Ces derniers, en effet, montrent que la maison Sunnyvale, pour ce qui concerne les processeurs appartenant à la famille x86, reste gagnant considérablement terreno su Intel. Eccezionfatta cependant pour le Serveur CPU.

AMD a évidemment été fier de partager ces données avec la presse. Mais cela n'enlève rien au fait que Zen attire plus de clients tout au long du cycle de production d'AMD, qu'avec les mêmes données juste avant l'arrivée de la microarchitecture susmentionnée. Globalement, l'éternel rival d'Intel possède maintenant une part égale à 13,3% la marché des CPU x86.

Mercuryresearch données sur le marché des processeurs
Mercuryresearch données sur le marché des processeurs

Il s’agit d’un point de pourcentage par rapport au trimestre précédent et de 4,7 par rapport au même trimestre de l’année précédente. Rien à redire, même si Intel est encore loin.

Les gains d’AMD ont été enregistrés en particulier pour ce qui concerne le marché des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables. Année après année AMD ha grimpé Points de pourcentage 4,9 dans le monde de l'informatique bureau et 5,1 pourcentage sur le marché des ordinateurs portables. Dans l’ensemble, toutefois, sa part de marché bureau (17,1 pour cent) reste supérieure à sa part dans ce portatif (égal à environ 13,1 pour cent).

C'est un peu étrange qu'AMD réalise le même type de gains sur le segment des serveurs du marché. Sa part a en fait diminué de quelques dixièmes par rapport au trimestre précédent, même si elle a augmenté de 1,9 en pourcentage par rapport à l'année dernière. Il ne fait aucun doute qu'AMD souhaiterait voir davantage de gains dans ce segment de marché.

Une partie du chiffre en baisse susmentionné pourrait servir d'élément réfractaire sur le marché des puces Epyc a Nanomètres 7. AMD est en fait sur le point de lancer des processeurs Zen à partir de 7nm (c’est-à-dire le Zen 2), tant sur le marché des PC bureau (avec la série Ryzen 3000) que dans ce serveur (avec le Epyc Rome).

L’histoire, au-delà des chiffres, c’est qu’AMD ait trouvé son véritable nœud gordien dans la microarchitecture zen. Il semble également que cela profite également à la lutte avec Intel pour ce qui concerne les processeurs 10nm, prévus pour le mois prochain, à partir des processeurs mobiles (Lac de glace). En attendant, toujours un juin, AMD pour sa part, il devrait annoncer sa liste de 7nm dans celui de la prochaine Computex. L'éternelle bataille entre Amd et Intel est sans faille.

commentaires

réponses