Encore une fois, le monde magique des réseaux sociaux nous révèle combien de jeux vidéo, surtout s'ils sont en colère, peuvent avoir au moins des actions répulsives. Ce qui a commencé comme un bel échange de blagues entre deux réalisateurs, Neil homme de pression (Le dernier d'entre nous, partie II) e Cory Barlog (God of War), a en effet mis en lumière une vérité tragique et absurde. Le premier des deux a révélé avoir reçu de nombreux, il est déduit, menaces de mort du public, probablement la tranche déçue et en colère des récents fuite sur le jeu.

Druckmann a commencé par partager un Tweet su Fantôme de Tsushima et félicitant Sucker Punch pour le travail, en demandant en plaisantant une copie à l'avance. Balrog a répondu qu'il en voulait aussi, et le réalisateur de The Last of Us Part II a répondu: «Je suis désolé, Cory. Vous n'avez pas atteint le quota nécessaire de menaces de mort. Peut-être l'année prochaine ». Tout se termine avec ceux-ci qui envoie un peu de coeur et un gif qui part peu de place pour l'imagination: "Fuck ces connards."

Toute cette haine est vraiment nécessaire, surtout vers un travail qui n'est pas encore sorti et que beaucoup attendent avec appréhension malgré les fuites? Bien sûr que nonet j'espère que les eaux se calmeront bientôt. En attendant, pour ceux qui ne se sont pas encore laissé conquérir par la toxicité, nous vous rappelons que le nouveau et spectaculaire est sorti bande-annonce.