Grâce à la sortie de la phase deux, j'ai eu l'occasion de rendre visite à des fans de jeux de société "Conjoined" et nous avons finalement eu la chance de mettre la main sur "DOOM" du Fantasy Flight Game, jeu clairement inspiré et aligné avec le cadre et les traditions du jeu vidéo de dernière génération que nous connaissons tous.

Je commence tout de suite en disant que le titre est superbe. Déjà à partir de la boîte, il est clair que le désir de créer un produit esthétiquement valide a été là. Les amateurs du titre du jeu remarqueront sûrement les graphismes incomparables qui nous catapultent immédiatement dans l'ambiance de ce que nous explorerons progressivement.

Les composants

Étant donné que c'est un jeu basé principalement sur l'aventure, il est très important qu'il soit capable de transmettre immédiatement aux joueurs un certain degré d'immersion et ici les composants sont absolument les maîtres. Les miniatures sont excellentes, détaillées, grandes mais pas trop grandes, faites parfaitement l'idée de ce qui nous attend à la fois pour combattre et pour combattre! Les démons sont parfaitement représentés dans des poses plastiques et agressives et respectent fidèlement ceux présents dans le jeu. Au contraire, les marines sont résolus et nous donnent l'idée de "se mettre sous la pute" (désolé pour les Français, mais je n'aurais pas pu mieux exprimer le concept). Les cartes et les manuels sont vraiment très beaux, représentatifs, immersifs et surtout les cartes sont légèrement plastifiées, juste pour les empêcher de s'user avec une utilisation normale. Bien sûr, pour les puristes, nous recommandons toujours l'utilisation de housses. Le tableau de bord est représentatif et surtout fondamental pour ce type de titres, il est modulaire, ce qui le rend extrêmement confortable, surtout lorsque vous devez le remettre dans la boîte, ce qui élargit les possibilités de jeu sans encourir de répétitions ennuyeuses ou ennuyeuses. Il faut dire, cependant, que sur certains points cela peut être un peu déroutant, mais d'un autre côté il est destiné à accueillir tout le cœur de l'action et à l'intérieur de celui-ci sont représentées toutes les choses les plus importantes pour la préparation des missions. Il convient de souligner que, lorsqu'un scénario doit être assemblé, il peut être difficile de comprendre quelles pièces doivent être utilisées et lesquelles ne le sont pas, car les écritures d'identification des modules de la carte sont vraiment trop petites et presque cachées.

Le jeu

Notre enthousiasme initial a subi un revers lorsque nous avons remarqué qu'il y a trois manuels dans le jeu et chacun a sa propre fonction spécifique, donc nous aurions dû les lire tous: Description des scénarios, Compendium des règles, Règles. Le règlement et la description des scénarios sont fondamentaux, tandis que le recueil des règles se veut avant tout un support à utiliser tout au long du jeu, surtout si vous êtes débutant. Les scénarios sont assez rapides à préparer, l'important est de lire attentivement la carte du manuel qui décrit sa composition et de se familiariser avec la quantité de marqueurs dont nous aurons besoin. Toutefois le point sensible vient principalement de la réglementation, qui, à certains endroits, nous a semblé tenir certaines dynamiques pour acquises, mais elles ne l'étaient pas du tout. En résumé, vous devez porter une attention particulière à la façon dont vous traitez la lecture des règles, car une distraction minimale pourrait vous faire comprendre absolument rien sur la façon dont l'action devrait se développer et cela pourrait générer une certaine frustration, surtout dans un groupe où il y a des gens qui ils s'essaient au jeu pour la première fois.

En tout cas, dès que j'ai appris les premiers rudiments et que le jeu a commencé, je peux vous dire que nous avons tout de suite eu de bonnes satisfactions: monstres, armes à collecter, objectifs à capturer, glyphes à activer, couvertures à utiliser ... sûrement il faudra toujours penser à quoi faire lors de votre prochain tour. Une autre chose qui m'a laissé satisfait est l'équilibre des combats, sur lequel j'étais en vérité assez sceptique au départ. Poursuivant le développement de la mission, nous avons réalisé que c'est un titre vraiment agréable à bien des égards et l'une des choses qui vous rend vraiment heureux est l'effet visuel du terrain de jeu lorsqu'il se remplit de monstres et de marines. Bien sûr, les jeux ne sont pas courts: ne pensez même pas à commencer à jouer si vous n'avez pas le temps de vous y consacrer, considérez en effet qu'un jeu moyen peut durer jusqu'à 3 heures, excluant tous les doutes et incertitudes sur les règles, ce qui vous emportera dans un premier temps beaucoup de temps juste pour consulter les manuels.

Le jeu est donc promu et c'est définitivement un titre pour les amateurs de jeux de société qui apprécient les défis et qui aiment peut-être DOOM. Ce n'est certainement pas un jeu simple, mais à mon avis ce n'est absolument pas un défaut, au contraire. Le fait est que si vous décidez de l'acheter et que vous saurez lui dédier le bon "amour", il vous rendra certainement des combats et des évocations de démons à abattre dont vous ne pourrez plus vous passer.