Le First Playable Fund, le fonds alloué par le gouvernement pour le développement du marché du jeu italien, est peut-être déjà menacé.

Les quatre millions d'euros dédiés aux développeurs italiens, bien qu'ils ne soient certainement pas un chiffre exorbitant, semblent déjà trop pour le ministre PD Marianna Madia qui souhaiteraient diriger ce fonds vers les universités et les organismes de recherche. Pour le moment, le sort du fonds souhaité par le sous-secrétaire du Mouvement 5 étoiles n'est pas encore clair. Mirella Liuzzi en collaboration avec IIDEA, l'association qui représente le marché du jeu en Italie, mais nous vous tiendrons au courant.

Que pensez-vous de cette nouvelle diatribe sur le marché du jeu italien? Pourrons-nous jamais suivre les pays européens qui ont compris la valeur de ce médium depuis des années?