Marty O'Donnell, ancien compositeur et grand coup de Bungie - maison de logiciels derrière des franchises comme Halo e Destiny - a enfin trouvé un moment pour sortir quelques cailloux de ses chaussures, et a parlé sans filtres des accords entre Activision e Microsoft.

Halo BungieLors de sa dernière interview au sein de la chaîne CachéXperiaO'Donnell a d'abord parlé de son désir de quitter Bungie une fois qu'il a conclu un accord avec Activision, et comment ce dernier s'est avéré être un faux pas:

"Une partie de moi a fait" bien, il était temps ", l'autre partie" enfer, j'espère qu'ils l'achèteront donc ils achèteront aussi mes actions "ce qui n'est pas arrivé. […] Nous étions sept qui connaissions l'accord potentiel avec Activision et nous savions depuis le début que ce serait un risque, et finalement cela s'est avéré être un mauvais accord. Je suis le seul à pouvoir vous dire une chose pareille à part ceux qui ont quitté Bungie. Si vous travaillez toujours pour eux, vous devez être «politique» et dire des choses comme «nous avions un bon partenariat» et «bla bla bla nous avons réussi à créer des choses merveilleuses et à un moment donné, le moment était venu de nous séparer à cause de nos objectifs, mais nous étions heureux, nous nous aimons ", conneries."

Par la suite, l'ex-compositeur a également évoqué les difficultés et les croquer immédiatement sous Microsoft lors de Halo 2, et l'accord entre la maison Redmond et Bungie sur la propriété du nom lors du développement de Halo 3:

«Nous n'avons pas vendu Halo à Microsoft en 2007, nous l'avons vendu en 2000. Nous avons vendu Bungie et Halo, l'ensemble du package a été vendu à Microsoft en 2000, ce qui en fait une division interne. [...] En 2007, notre accord était que nous ferions Halo 3 mais au prix du nom "Bungie". Finalement, nous avons retrouvé le nom, mais après avoir développé Halo 3 ODST et Reach. Nous avons acquis notre indépendance en 2007. Lorsque nous sommes devenus la propriété d'Activision, nous avons conservé la propriété de nos adresses IP, elles ne pouvaient pas jouer. Mais ce n'est pas ce qui s'est passé, et c'est pourquoi ils m'ont viré. "

Si vous êtes intéressé, voici le lien pour l'interview complète.