La PS5, futur fleuron de Sony, pourrait vraiment être rétrocompatible avec la PS1, la PS2, la PS3, du moins c'est ce que nous propose un nouveau brevet.

Sony a en effet déposé un nouveau document qui devrait rendre compte du fonctionnement du compatibilité descendante. Comme le rapporte IGN US, il semble que la société japonaise vise une émulation numérique via le cloud, et non physique. Le contenu du brevet est le suivant:

«Un grand nombre de jeux PS1 / PS2 / PS3 peuvent être stockés via la bibliothèque de jeux cloud. Ceux-ci peuvent fonctionner sur une machine virtuelle qui simule le système d'exploitation des consoles respectives ".

Comme le montre l'image ci-dessus, les différentes consoles sont lues par différentes machines virtuelles, qui stockent ensuite le jeu lu dans une seule bibliothèque de titres dédiée à la plate-forme de jeu susmentionnée.

Tout doit être pris avec une pince bien sûr, au moins jusqu'à ce que Sony publie des informations officielles.