Tim SweeneyChef de la direction epic Games, s'en est pris aux géants Apple et Google critiquant leur monopole sur le mobile, en particulier dans le secteur des magasins numériques. Sweeney critique surtout, comme on peut le deviner, le pourcentage que les deux sociétés demanderaient aux développeurs: le 30% sur tous les achats effectués sur l'App Store et le Play Store.

Selon le PDG d'Epic Games, cela ne satisferait pas suffisamment les développeurs et même pas les joueurs. Si ce pourcentage était mis à zéro ou au moins diminué, les développeurs pourraient des prix plus bas et permettre à tout le mondeJeux épiques inclus, pour offrir plus d'offres sur les achats intégrés.

Même Fortnite, par exemple, a dû se rendre au magasin Google: au départ, le jeu pouvait être téléchargé en tant qu'APK à partir du site Web d'Epic Games lui-même, de manière à échapper au pourcentage des bénéfices de la société Mountain View. Après quelques problèmes, cependant, Fortnite a finalement été rendu disponible sur le Play Store, résultant en 30% de revenus sur chaque achat intégré.

Un moyen pour Tim Sweeney de faire de la publicité, mais peut-être il peut y avoir un fond de vérité.