Les politiques d'Apple ont toujours été extrêmement fermées concernant les logiciels d'autres entreprises. Toute la logique du système Apple est de lier le client à des logiciels et matériels propriétaires, e cela s'applique également aux systèmes de jeux en nuage.

Cependant, il semble que l'état des choses pourrait bientôt changer. Business Insider rapporte que ces dernières semaines, l'équipe Xbox responsable du développement de la Game Pass et xCloud ont tenu quelques réunions pour pouvoir introduire leur logiciel dans l'écosystème Apple sans enfreindre les règles. 

L'obstacle à surmonter n'est pas le plus simple. Apple a récemment montré une petite ouverture, permettant en théorie aux services de cloud gaming de Google (Stadia) et Microsoft (justement xCloud) d'atterrir sur leurs appareils mobiles. Cependant, cela ne peut se produire qu'à condition que les jeux soient disponibles sur l'App Store et que les utilisateurs puissent les consulter. Condition apparemment acceptable, mais en fait très chère, étant donné que Apple prend 30% de chaque transaction effectuée sur son magasin. 

La solution de Microsoft à ce problème serait de créer un logiciel qui fonctionne via un navigateur, y compris Safari. Cela vous permettrait d'atterrir sur iOS sans être obligé d'aller sur l'App Store. 

Opération simple alors, et d'après les réunions déjà mentionnées, cela semblerait beaucoup d'optimisme, mais il ne faut pas oublier que quelqu'un a déjà essayé de faire quelque chose de similaire, et cela ne s'est pas du tout bien terminé. Quand Epic Games a tenté de libérer les transactions internes de Fortnite de la "taxe" d'Apple, la société a répondu en supprimant le jeu de ses appareils. L'affaire ne sera résolue que devant un juge, mais entre-temps, Fortnite a perdu de nombreux joueurs à cause de l'interdiction. 

Microsoft semble cependant convaincu et peut-être que cette opération pourra briser l'isolement des appareils Apple.