En tant que joueurs, nous oublions parfois quelles sont les véritables dimensions des principales entreprises du marché. Nous associons le nom Sony immédiatement à PlayStation, alors qu'en réalité la multinationale a des intérêts beaucoup plus larges.

L'une des caractéristiques de ces multinationales c'est que plutôt que d'essayer de rivaliser avec des concurrents plus petits, ils les achètent. Ils les intègrent ensuite dans leur propre galaxie de filiales, ce qui rend parfois difficile pour les consommateurs de comprendre à qui appartient quoi.

Sony vient de terminer l'un de ces acquisitions, en achetant le site de streaming d'anime Crunchyroll pour 1,175 milliard de dollars, un peu moins d'un milliard d'euros.

Le site de streaming fondé en 2006 avait déjà changé de mains il y a deux ans, de ses propriétaires d'origine à AT&T qui le contrôlait via Warner Media. Maintenant, le contrôle des activités va à Funimation, une filiale de Sony et une société américaine leader dans la distribution d'anime.