Allons parler de FIFA mais, contrairement aux époques passées où nous vous avons parlé des différentes scandales e poursuites liés à la modalité Ultimate Team, aujourd'hui, nous allons parler d'une rumeur liée à l'accord de licence officiel entre le développeur Arts électroniques (EA Sports) et l'actuelle organisation suisse de football.

Selon la New York Times, quelques semaines après la sortie de la dernière édition du jeu FIFA 22, les deux parties reviendraient à renégocier ses accords, avec EA elle peut avoir a rencontré un mur sur son chemin.

FIFA 21 EAGate Electronic Arts Vignette Ultimate TeamSelon la rumeur, en effet, le Fédération Internationale de Football Association il songerait à augmenter le sien tassa sur votre permis, jusqu'à ce que vous atteigniez le chiffre de ben 2.5 milliards de dollars, ainsi qu'un limite la liberté des arts électroniques de étendre la marque bien au-delà du vidéo lue, organiser exporter des événements et en se concentrant sur la popularité croissante de NFT.

Pendant ce temps, le même directeur général d'EA Sports Cam Weber a récemment déclaré que la société réévaluerait l'idée de changer le nom de la franchise, venant enregistrer la nouvelle marque. EA Sports FC, tout en maintenant les accords actuels avec FIFPro, l'organisme dédié à la gestion des ressemblance des joueurs professionnels sous leur nom.

Bref, à quoi doivent s'attendre les fans de la série ? On ne peut s'empêcher d'attendre l'éventuelle expiration de la licence, attendue d'ici la fin du prochain Coupe du monde au Qatar 2022.